Le saviez-vous ? Chaque année l’état publie le Socle Interministériel de Logiciels Libres (le SILL). Il s’agit d’une liste de logiciels open source recommandés par et pour les institutions. Parmi ce guide figurent des outils de bureautique, de développement, de graphisme ou encore, de communication.

Nous allons nous attarder sur cette dernière catégorie et plus précisément sur le logiciel préconisé en qualité de « Client de messagerie instantanée », nommé : JITSI !

Pour la petite histoire, le père de JITSI est SIP Communicator, le (feu) logiciel XMPP / SIP créé en 2005 sur la base d’un programme développé à l’université de Strasbourg, deux ans plus tôt par un étudiant Emil Ivov.

C’est le 11 mars 2011 que SIP Communicator intègre officiellement le protocole Jingle (permettant notamment la vidéoconférence) pour devenir JITSI et passe dans les mains de la société Atlassian dans laquelle nous retrouvons naturellement le Chief Video Architect Emil Ivov !

Jitsi se positionne comme le Skype du libre et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est réussit : t’chat, appels vidéo, vidéoconférence, sécurisation des salles, interface web, application Android & Iphone… tout y est !

Vous savez tout ! A vous de découvrir en testant l’application sur le site officiel ou en installant votre propre instance.

Étape 1 : Préparation de l’installation

Pour débuter avec Jitsi, il est indispensable de préparer un minimum son serveur. La première ligne de commande concernera l’installation de apt-transports-https.

Ce paquet permet l’utilisation des lignes « deb https://foo distro main » dans/etc/apt/sources.list pour que les gestionnaires de paquets qui utilisent la bibliothèque libapt-pkg puissent accéder aux méta-données et paquets par https. Ce transport gère l’authentification serveur et cliente par certificats.

Ce n’est pas très clair pour vous ?

Pas très grave, la ligne de commande est plutôt simple à écrire :

apt-get install apt-transport-https

Ensuite, passons rapidement aux différents dépôts nécessaires pour Java Runtime Environment et Jistsi en lui même :

echo 'deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ jessie-backports main' >> /etc/apt/sources.list
echo 'deb https://download.jitsi.org stable/' >> /etc/apt/sources.list.d/jitsi-stable.list

Importons les clés des packageurs de Jitsi dans le trousseau de notre système de paquet :

wget -qO -  https://download.jitsi.org/jitsi-key.gpg.key | apt-key add -

Et petite mise à jour des paquets grâce au célèbre :

apt-get update

Avant d’installer Java Runtime Environment :

apt-get install -t jessie-backports openjdk-8-jre-headless ca-certificates-java

Étape 2 : Installez Jitsi !

Une petite ligne de commande :

apt-get install jitsi-meet

Et quelques config qui vont bien :

La première consiste à entrer le nom de domaine de l’instance :

La seconde consistera à préciser à l’application si vous désirez utiliser un certificat auto-signé ou si vous en disposez déjà d’un :

Étape 3 : Configurez Jitsi !

Rendez-vous dans le dossier :

cd /etc/jitsi/meet/

Editez le fichier votreinstance-config-js, par exemple :

nano meet.example.org-config.js

Recherchez la ligne concernant la langue pour la « décommenter »et la passer en FR :

defaultLanguage: "fr",

Étape 4 : Testez Jitsi !

  • Rendez-vous sur votre instance (ex. : https://meet.example.org)
  • Entrez un nom de salle et cliquez sur « créer » !
  • Autorisez l’accès à votre micro et votre caméra :
  • Envoyez le lien à vos proches !  (ex. : https://meet.example.org/manouvellesalle)

Étape 5 : Pour aller plus loin

  • Créez un mot de passe pour la salle
  • Partagez votre écran :